BEAUX LIVRES : LES SOUVENIRS DU VIEUX CHÊNE

La toute prochaine exposition du Bastille Design Center mettant à l’honneur Frédéric Pillot, j’ai décidé de faire un petit post pour vous présenter cet illustrateur dont j’admire énormément le travail !
En toute honnêteté, je ne l’ai découvert que très récemment grâce au dernier ouvrage sur lequel il à travailler, Les souvenirs du vieux chêne, publié aux éditions Milan. N’intervenant que sur des albums jeunesse — dont je ne suis malheureusement pas la cible— j’ai surtout acheté son livre dans une perspective « artbook », pour pouvoir avoir à portée de main chez moi ses belles illustrations (désolé pour l’auteur ><). Je vous parlerai du livre en question un peu plus tard, mais commençons pour le moment par une petite présentation de…


Frédéric Pillot -ILLUSTRATEUR-

En dessinant, Frédéric Pillot parcourt 252 mètres par heure avec son crayon. Depuis qu’il travaille, il en est à 110 376 km. C’est dingue, non ? Frédéric Pillot est né à Hayange, en Moselle. Il décide de s’orienter vers les mines de crayon à défaut des mines de fer. Il suit les cours de l’atelier de Claude Lapointe aux Arts décoratifs de Strasbourg où il vit actuellement avec sa femme et ses enfants.Sa carrière commence par des albums historiques, comme Tambow, en collaboration avec Claude Guth, qui retrace l’épopée de déportés partis se battre en Alsace. Sur un scénario de Roger Seiter, dont c’est aussi la première fiction pure, il publie Simplissicimus en 1994 aux éditions Glénat. Il collabore très régulièrement avec les Éditions Milan et Milan Presse mais publie aussi chez Delcourt, Glénat,…


LES SOUVENIRS DU VIEUX CHÊNE
de Maxime Rovere, illustré par Frédéric Pillot

« C’est une longue, longue vie que celle d’un grand et vieux chêne comme moi.
Vous tenez vraiment à ce que je vous la raconte ?
— Oui, oui, oui !
crièrent en chœur les animaux de la forêt.
— Très bien. Je vais vous dire ce que j’ai vu
au long des nombreux siècles écoulés depuis ma naissance. » 

Présentation de l’éditeur :
Alors qu’il approche de la mort, un vieux chêne se penche sur son passé. Dans ses souvenirs, se mêlent toutes les dimensions de la forêt : historique, écologique, mais aussi légendaire, merveilleuse et philosophique. Un parcours illustré en 16 tableaux magistraux de Frédéric Pillot.


Comme je vous le disais, j’ai en grande partie acheté ce livre dans un esprit d’artbook, mais le côté histoire racontée du point de vue d’un arbre qui nous présente sous un autre jour personnages de contes de fée (Blanche Neige, ogres, fées…) mais également historiques (Charlemagne, louis IX,…) est un petit bonus ! En plus le livre est magnifique : couverture cartonnée avec un dos et une quatrième de couv’ recouverte d’un pantone métallique bronze, page chapitre en pantone doré… un vrai petit bijou! Et les illustrations sont tellement belles… Bien que peut-être un poil trop foncées par rapport à ce que j’ai pu en voir sur le net !
Je vous laisse avec la galerie ci-dessous, mais si vous le pouvez (et si vous êtes intéressés bien-sûr) n’hésitez surtout pas à vous rendre à l’exposition ! Notamment pour voir un géant de papier de plus de 2m ! Plus d’infos par ici >>>>

Ce diaporama nécessite JavaScript.

About the author

Graphiste dans le monde de l'édition, je vous propose de vous faire découvrir cet univers professionnel, ainsi que des chroniques littéraire et des ouvrages à la fabrication remarquable.

2 comments on “BEAUX LIVRES : LES SOUVENIRS DU VIEUX CHÊNE”

  1. lamenageriedulivre Répondre

    Je suis vraiment fan de cet album. Je ne savais pas que les illustrations originales étaient aussi grandes. C’est d’autant plus beau <3 Grenouillire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :