CRITIQUE DE LIVRE : GARDIENS DES CITÉS PERDUES 4

Bon Lundi ! Gardiens des cités perdues T04 est sorti en librairie ! Je l’ai lu en anglais au mois de novembre, lors de sa sortie en VO, mais je ne pouvais pas vous en parler avant la sortie française. Ceci étant chose faite, allons-y !
Petit rappel : ce roman étant publié par la maison d’édition pour laquelle je travaille, je préfère vous prévenir dès maintenant, pour que vous puissiez passer votre chemin si vous pensez que mon avis n’est pas objectif.

Le roman est similaire aux précédents : magnifique illustration de Jason Chan (http://www.jasonchanart.com/) pour la couverture, pelliculage brillant et logo en or a chaud en première de couverture et sur le dos du livre.

Pour lire la critique des tome 1-3, c’est par ici !

A



Gardien-T04_fiche-technique2GARDIENS DES CITÉS PERDUES 4 – Les Invisibles
de Shannon Messenger

« Plus elle y réfléchissait, plus il lui semblait que chaque camp y perdait en lucidité. Peut-être était-ce là sa raison d’être ?
Une fille à cheval entre deux univers, témoin des folies et des victoires de chaque civilisation.
Et dont la tâche était de bousculer l’ordre établi pour bâtir un monde nouveau. » 

Résumé éditeur : Finis les cours à Foxfire et les messages mystérieux envoyés par le Cygne Noir, Sophie rejoint enfin l’organisation clandestine à l’origine de sa création ! Accompagnée de Fitz, Biana, Keefe et Dex, elle quitte les Cités perdues pour Florence, où se trouve le premier indice qui la mènera jusqu’au repaire du Cygne Noir. Là-bas, la jeune fille espère en apprendre plus sur elle-même, mais aussi sur les Invisibles, le groupe de rebelles qui cherche à déstabiliser le monde des elfes.
Entre l’étrange épidémie qui décime les gnomes, l’évasion de Prentice, prisonnier d’Exil, à préparer, et la menace grandissante des ogres, la jeune Télépathe va devoir s’appuyer sur ses amis et se retenir de foncer tête baissée vers le danger ! Surtout que si de nouveaux alliés apparaissent, des traîtres sortent aussi de l’ombre…
Dans ce quatrième tome de Gardiens des Cités perdues, Shannon Messenger nous entraîne une fois de plus de surprise en émerveillement ! Retrouvez Sophie Foster et plongez avec elle dans un monde aussi magique que dangereux….


Encore un excellent tome qui confirme la qualité de la série ! Cette fois-ci le rythme change un peu, les personnages n’étant plus aussi limités par des emplois du temps à partager entre les cours à Foxfire et leur famille. Comme prévu à la fin du volume précédent, voilà notre groupe de héros fugitifs à la poursuite du Cygne Noir dans le but d’obtenir – enfin – des réponses, et surtout pour rejoindre la lutte de manière plus active (et informée).
Et des réponses, on va en avoir. En masse (tout comme les questions !). On va enfin découvrir où se cache le groupe de rebelles, les membres qui le composent (certain auront peut-être déjà deviné l’identité de Mr Forbles), et élucider une partie du mystère qui entoure la naissance de Sophie… De leur côté, les Invisibles et les ogres ont fomenté un complot visant à déstabiliser la société des elfes et les affaiblir : une mystérieuse épidémie frappe les gnomes, et si aucune mort n’est encore à déplorer, le temps joue contre eux. Et il semblerait que les elfes aient des choses à cacher en regard de cette affaire…

La découverte de la terrible école Exillium est également au programme et sera l’occasion de faire la connaissance de nouveaux alliés, et de découvrir le sort réservé aux membres les moins doués de cette société elfique prétenduement « parfaite ».

Ce roman est également plus sombre et plus mature, les épreuves rencontrées mettant les nerfs à dure épreuve, exacerbant les sentiments et blessures jusque là dissimulés. L’évolution de Keefe est vraiment très intéressante, dévoilant un peu plus un certain malaise que l’on avait pu apercevoir dans les tomes précédents, et faisant de lui un être bien plus complexe qu’il n’y paraît.

La qualité de Gardiens des cités perdues va crescendo, et ce volume nous emporte dans une aventure encore plus mature et haletante que les précédentes. Péripéties, révélations et trahisons sont au programme de ce tome, et la fin – surprenante – nous laisse dans une attente insoutenable !

Univers/originalité :
Personnage/charisme :
Histoire/ressenti :
Objet livre :
Moyenne

a

About the author

Graphiste dans le monde de l'édition, je vous propose de vous faire découvrir cet univers professionnel, ainsi que des chroniques littéraire et des ouvrages à la fabrication remarquable.

5 comments on “CRITIQUE DE LIVRE : GARDIENS DES CITÉS PERDUES 4”

  1. mallou14 Répondre

    J’adore cette série, c’est une de mes favorites ! Ce quatrième tome a été un vrai coup de coeur pour moi, je le trouve plus mature et plus sombre comme tu dis, un régal. L’évolution de Keefe est logique mais me brise le coeur, j’ai hâte de découvrir la suite !

  2. Pingback: COUP DE CŒUR : GARDIENS DES CITÉS PERDUES T01-03

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :