COUP DE CŒUR : A GATHERING OF SHADOWS #02

Ouiiii !!! Voici le tome 2 de la magnifique, merveilleuse, renversante, sublime et extraordinaire trilogie Shade of Magic, L’un de mes (gros, gros, gros) coup de cœur 2016 ! (et maintenant vous-vous dîtes « mais comment va t-il faire pour le reste de son article, alors qu’il a déjà utilisé tous ses adjectifs ? », surprise mes mignons, surprise…).
Petite confession (qui va me faire passer pour un gros maniaque perturbé) : j’avais commandé les deux tomes sur des sites différents, et le deuxième arrivant le premier et étant donné ma patience légendaire j’avais racheté en urgence le premier en numérique pour pourvoir commencer ma lecture immédiatement…

Il n’y a malheureusement toujours aucune nouvelle de publication française (mais je ne cesse d’en parler à ma patronne, alors qui sait, peut être qu’à l’usure…), mais l’arrivée d’une série TV basée sur d’autres romans de l’auteure aidera peut être à changer la donne !motifchapitre> L’objet-livre est (toujours) superbe : une couverture reliée blanche illustrée d’une boussole, une jaquette également blanche et au pelliculage mat et une illustration « flat design » (toujours) de Will Staehle (vous trouverez ici un article sur la création de la couverture), en rouge et noir. Et toujours des illustrations de plan en N&B pour chaque ouverture de partie.

L’édition anglaise reprend le même concept, mais en essayant d’être un peu plus figurative/détaillée.

Pour lire la critique du tome 1, c’est par ici !
Et pour celle du tome 3, par là !


shadeofmagic2_fiche-techniqueA GATHERING OF SHADOWS
(SHADE OF MAGIC #02)
de Victoria Schwab

a

« How do you know when the Sarows is coming?
(Is coming is coming is coming aboard)
When the wind dies away but still sings in your ears,
(In your ears in your head in your blood in your bones.)
When the current goes still but the ship, it drifts along,
(Drifts on drifts away drifts alone.)
When the moon and the stars all hide from the dark,
(For the dark is not empty at all at all.)
(For the dark is not empty at all.)
How do you know when the Sarows is coming?
(Is coming is coming is coming aboard)
Why you don’t and you don’t and you won’t see it coming,
(You won’t see it coming at all.) » 
 

a

Résumé éditeur :
Cela fait quatre mois que la mystérieuse pierre obsidienne s’est retrouvée en possession de Kell. Quatre mois depuis sa rencontre avec Delilah Bard. Quatre mois depuis que le Prince Rhy a été blessé, et depuis la défaite des Danes, les terrifiants jumeaux du Londres blanc, et quatre mois que la pierre a été renvoyée au loin, en compagnie d’un Holland mourant, au delà du gouffre – tout droit vers le Londres Noir.

Depuis, Kell est submergé de rêves menaçants, se réveillant avec l’image de Lila en tête, disparue en mer comme elle l’avait toujours planifié. Alors que le Londres rouge finalise les préparatifs pour les jeux des Éléments – une extravagante compétition de magie internationale dont le but est de divertir le peuple et maintenir des rapports amicaux avec les pays voisins – un bateau pirate des plus particuliers se rapproche, apportant avec lui de vieux amis.

Et pendant que le Londres Rouges s’enivre dans le faste et les plaisirs des jeux , un autre Londres est rappelé à la vie. Car après tout, une ombre qui disparaît à la nuit tombée, réapparaîtra au matin.

Mais l’équilibre de la magie est une chose fragile, et pour qu’une cité fleurisse, une autre doit tomber.

boussole
Ce roman est raconté de trois points de vues (ou plutôt trois scènes différentes) qui alternent régulièrement entre Lila, kell, et un troisième (dont je ne vous dirais rien -rien !- pour ne pas vous spoiler).
Quatre mois se sont écoulés après les faits du premier volume. Alors que Lila réalise enfin sont rêve de parcourir les mers à bord d’un bateau pirate, tout en apprenant à maîtriser les capacités magiques qu’elle s’est découverte, Kell subit de son côté les conséquences de ses actes : surveillé de très près par des gardes peu sympathiques, méprisé et craint par la plupart des gens du peuple, désavoué par le roi et la reine, submergé par des cauchemars plus qu’inquiétant, il doit par-dessus le marché subir le contrecoup de la vie débridée du Prince Rhy, maintenant que leur existence sont liées. Et ce dernier, se sentant coupable de ce qui est arrivé à son frère et à son royaume cherche à noyer sa culpabilité dans l’alcool et des comportements risqués et irréfléchis.

Alors que le royaume se prépare à célébrer « Les jeux des Éléments », sorte de jeux olympiques de la magie, une nouvelle menace se profile dans l’ombre, ignorée de tous. Nos héros sauront-ils la déjouer à temps ? Quel suspense !

« Everyone thinks I have a death wish, you know?
But I don’t want to die – dying is easy.
No, I want to live, but getting close to death is the only way to feel alive.
And once you do, it makes you realize that everything
you were actually doing before wasn’t actually living.
It was just making do. Call me crazy, but I think we do the best living when the stakes are high. »

Nous retrouvons donc enfin nos héros chouchous ! Lila est toujours fidèle à elle-même (je l’adore ^^) : insolente, effrontée, sarcastique et narquoise, tête brûlée… non-contente de faire partie d’un banc de pirates (héhéhé, vous avez vu ce jeu de mots de sous les fagots ?) et de lancer d’elle-même dans des situations dangereuses, la voilà qui trouve le moyen d’intégrer les jeux ! Et il semblerait bien qu’elle commence à déteindre sur notre sérieux Kell, en fâcheuse posture depuis ses dernières escapades qui ont bien failli conduire son monde à la destruction. Se sentant quelque peu prisonnier (à juste titre), il pourrait bien prendre des risques inconsidérés pour évacuer son trop-plein d’énergie…
On en découvre également un peu plus sur Rhy, qui n’avait été qu’entraperçu dans le premier volume, et on rencontre surtout un tout nouveau protagoniste, transformant ainsi notre duo en quatuor : le pirate Alucard Emery (chef et mentor de Lila) qui semble partager un passé commun avec le prince et Kell…

« Kell would say it was impossible.
What a useless word, in a world with magic. »

L’univers est toujours fidèle au tome 1, et l’auteure continue d’apporter de nouveaux éléments : non-contente de nous permettre d’explorer les différents royaumes du monde du Londres rouge, leurs cultures, leurs dirigeants,… Elle nous offre un petit aperçu du Londres noir et son état actuel. Bref, un roman comme je les aime, qui prend le temps de développer, tome après tome, l’espace dans lequel il se déroule, participant à maintenir et renforcer l’intérêt du lecteur.

« “Oh yes, your relationship with Miss Bard is positively ordinary.”
“Be quiet.”
“ Crossing worlds, killing royals, saving cities. The marks of every good courtship.” 
»

L’intrigue est un peu plus simple que dans le volume précédent, et si l’action est présente la plupart du temps, il est vrai qu’il y a quelque temps mort, le récit étant davantage concentré sur les personnages, leur évolution, leur personnalité, leurs relations (la tension (sesouelle oui !) entre nos deux héros principaux entre autres est vraiment bien traduite et très touchante)… Avec comme je vous le disais l’émergence d’une menace que l’on voit prendre forme au cours de certains chapitres.
Et j’ai adoré cette dualité justement : d’un côté, on a nos héros qui vivent leur quotidien (pas si ordinaire que ça d’ailleurs, hein Lila 😉 ), avec leurs problèmes personnels/existentiels plus ou moins graves, et de l’autre cette tension qui se construit, qui s’amplifie face au danger qui s’apprête à leur tomber dessus sans qu’ils n’en aient aucune idée, et qui se déverse dans les toutes dernières pages (oui, il y a un cliffhanger à la fin, et oui, je vis très mal l’attente jusqu’à la sortie du tome 3, merci de demander).

« “My father was a vulture. My mother was a magpie. My oldest brother is a crow.
My sister, a sparrow. I have never really been a bird.”
Lila resisted the urge to say he might have been a peacock. It didn’t seem the time. »

boussole

Si ce deuxième volume est plus calme que le premier, qui servait avant tout à présenter les univers traversés par nos héros et leurs caractéristiques et placé l’intrigue générale, tout en restant intéressant, sa fonction est principalement d’introduire de nouveaux personnages et antagonistes clés, et à créer et amplifier une tension qui trouvera – je n’en doute pas – une conclusion épique dans le dernier volume !

À noter : si le dernier volume est bien prévu pour février 2017, l’auteure a déjà annoncé sur internet que d’autres tomes, basés sur l’univers, mais avec des personnages différents, pourraient bien voir le jour ! Si tu m’entends Ô dieu de la blogosphère, fait que cette prophétie s’accomplisse !

 

motifchapitre

a

Univers/originalité :
Personnage/charisme :
Histoire/ressenti :
Objet livre :
Moyenne

a

About the author

Graphiste dans le monde de l'édition, je vous propose de vous faire découvrir cet univers professionnel, ainsi que des chroniques littéraire et des ouvrages à la fabrication remarquable.

3 comments on “COUP DE CŒUR : A GATHERING OF SHADOWS #02”

  1. Pingback: COUP DE CŒUR : A DARKER SHADE OF MAGIC #01

  2. Pingback: COUPS DE CŒUR : A CONJURING OF LIGHT #3

  3. Pingback: COUP DE CŒUR : A CONJURING OF LIGHT #3

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :